bibelot


bibelot

bibelot [ biblo ] n. m.
biblot 1427; beubelet XIIe; mot onomat., p.-ê. de beau, var. bimbelot
Petit objet curieux, décoratif. babiole, fam. bricole, 2. souvenir. Une étagère encombrée de bibelots. bimbeloterie.

bibelot nom masculin (onomatopée bib, objet menu) Petit objet décoratif rare ou curieux. ● bibelot (difficultés) nom masculin (onomatopée bib, objet menu) Sens Ne pas employer l'un pour l'autre ces deux mots de forme proche, mais de sens distincts. 1. Bibelot = petit objet décoratif (qui peut avoir une grande valeur). Remarque Bibelot a donné les dérivés bibelotier, bibeloteur, amateur de bibelots, et bibelotage, fait de collectionner les bibelots. 2. Bimbelot = colifichet, petit objet de faible valeur. Remarque Ce mot est sorti de l'usage, mais ses dérivés bimbeloterie (= fabrication des colifichets, des articles de Paris) et bimbelotier (= fabricant de colifichets) sont encore vivants. ● bibelot (synonymes) nom masculin (onomatopée bib, objet menu) Petit objet décoratif rare ou curieux.
Synonymes :
- bricole (familier)

bibelot
n. m. Petit objet de décoration.

BIBELOT, subst. masc.
Souvent au plur.
A.— Petit objet servant à la décoration des maisons, généralement exposé dans une vitrine ou sur une étagère.
1. Sans nuance péj. Bibelot chinois; bibelot d'art, d'étagère :
1. Le bibelot, — ce minuscule fragment de l'œuvre d'art, qui met sur un coin d'une table de salon quelque chose de l'Extrême Orient et quelque chose de la Renaissance, un peu du Moyen Âge français et un peu du XVIIIe siècle! le bibelot, — qui a transformé la décoration de tous les intérieurs et leur a donné une physionomie d'archaïsme si continuement curieuse et si docilement soumise que notre XIXe siècle, à force de colliger et de vérifier tous les styles, aura oublié de s'en fabriquer un! Le bibelot, — manie raffinée d'une époque inquiète où les lassitudes de l'ennui et les maladies de la sensibilité nerveuse ont conduit l'homme à s'inventer des passions factices de collectionneur, (...). C'est une mode, et qui s'en ira comme une autre; mais l'analyste de notre société contemporaine ne peut pas plus la négliger que l'historien du Grand Siècle ne saurait laisser sous silence le paysage taillé du parc de Versailles.
P. BOURGET, Nouv. Essais de psychol. contemp., 1885, pp. 149-150.
2. — On aime les bibelots, (...) on ne les comprend pas. On les estime pour leur valeur d'art ou leur intérêt de curiosité. Mais ils vivent, les bibelots, ils aiment qu'on s'occupe d'eux.
MIOMANDRE, Écrit sur de l'eau, 1908, p. 99.
SYNT. Bibelot ancien, beau, coûteux, gentil, précieux, rare; bibelot de prix; étagère à bibelots; collectionneur de bibelots.
2. Avec une nuance péj. Article de peu de valeur ou de mauvais goût. Bibelot de bazar, de camelote, sans valeur :
3. Sur le tourniquet, les lots étaient classés, d'affreux bibelots de cinq ou six sous, maroquinerie, verrerie, porcelaine; et la plume grinçait contre les fils de laiton, la plaque tournante emportait les lots, dans un bruit continu de vaisselle cassée.
ZOLA, Son Excellence E. Rougon, 1876, p. 331.
3. P. ext.
a) Vieilli. Meuble, petit mobilier, petit bagage. Tout mon bibelot est dans cette malle (Lar. 19e). Mon bureau, un rare bibelot du dernier siècle (MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Qui sait? 1890, p. 1191).
b) Bijoux, parures de femmes :
4. ... j'aperçus en face de moi, assise sur une chaise de paille à côté de la table où brûlait une bougie, une fille au visage d'idole, qui semblait m'attendre avec tranquillité, parée de tous les bibelots d'argent que les femmes du sud portent aux jambes, au bras, sur la gorge et jusque sur le ventre.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Allouma, 1889, p. 1311.
B.— P. anal.
1. [S'appliquant à une pers.]
a) [Avec une nuance de bienveillance fam.] Personne ayant l'apparence fragile et luxueuse d'un objet d'art. Ce joli bibelot de fillette (MAUPASSANT, Bel-Ami, 1885, p. 255).
b) Iron. Ces peines de cœur de bibelots, ces querelles de marionnettes (BRASILLACH, Pierre Corneille, 1938. pp. 107-108) :
5. Je n'ai jamais vu de monsieur plus petit que M. Rodocanachi (...) C'est un vrai bibelot d'étagère.
L. DAUDET, L'Entre-deux-guerres, 1915, p. 243.
2. [S'appliquant à une collectivité] L'Église n'est pas un bibelot (BARRÈS, La Grande pitié des églises de France, 1914, p. 142).
3. [S'appliquant à une entité abstraite] :
6. Bien que la loi sur les accidents ne soit à ses yeux [Liebknecht] qu'une bagatelle, un bibelot de carton, il y voit une reconnaissance première de la pensée socialiste : ...
JAURÈS, Ét. socialistes, 1901, p. 68.
4. [S'appliquant à une œuvre littér. ou musicale]
a) Sans nuance péj. Petite œuvre légère ayant la qualité et le fini d'une pièce d'orfèvrerie :
7. S'il [Barrès] ne voyait dans un ouvrage que recherche formelle, imagination pure, il l'appelait bibelot, orfèvrerie, couplet, morceau de bravoure, poème en prose. S'il n'y apercevait, au contraire, qu'une thèse mal déguisée sous un aspect romanesque, il déclarait le livre plat.
J. THARAUD, Mes années chez Barrès, 1928, p. 72.
b) P. méton., péj. Le genre bibelot, faire du bibelot :
8. On arrive à ne pas aimer cette littérature à la Flaubert qui sent l'huile, qui n'a pas de mouvement. C'est du bibelot.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 9, 1911-12, p. 83.
C.— Arg. des mét.
1. Outil de travail servant dans différents corps de métier. Les bibelots d'un serrurier (Nouv. Lar. ill.).
Rem. Attesté dans Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., ESN. 1966.
2. TYPOGR. Petit travail sans importance tel que factures, adresses, faire-part, prospectus, etc. Synon. bilboquet, ouvrage de ville.
Rem. Attesté dans E. BOUTMY, Les Typographes parisiens, 1874; G. FUSTIER, Suppl. au dict. de la lang. verte d'A. Delvau, 1883; CHAUTARD 1937; ESN. 1966; CHAM. 1969.
PRONONC. ET ORTH. :[biblo]. PASSY 1914 donne également la possibilité d'une prononc. de la finale par [] ouvert. Enq. :/biblo/. Lar. 19e enregistre bibelot ou biblot (cf. aussi GUÉRIN 1892 qui consacre à biblot une vedette de renvoi à bibelot). LITTRÉ emploie comme vedette bibelots au plur. et ajoute : ,,au singulier on dirait un bibelot``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1427 biblot « petit objet, souvent curieux, décoratif » (Compte, A. Valenciennes dans GDF. Compl. : Croisettes d'argent, verges et autres biblots); forme encore attestée dans COTGR. 1611 à côté de bibelot, encore relevée dans Lar. 19e; 1432 bibelot (BAUDET HÉRENC, Doctr. de seconde rhétor. dans DG); d'où 1837 biblot arg. (VIDOCQ, Dict. arg. dans SAIN. Sources Arg. t. 2, p. 115 : Biblot outil d'artisan); 1846 bibelot (L'Intérieur des prisons, p. 240); 1874 arg. typographes (E. BOUTMY, Les Typographes parisiens, p. 35 : Bibelots ... [nom des] travaux de peu d'importance, tels que factures, adresses, étiquettes, prospectus).
Plus prob. dér. de la racine onomat. bib-, désignant des objets menus, suff. -elot (-ot) que formé par substitution de suff. -ot à partir de l'a.fr. beubelet, de même sens (1180, G. de Pont-Ste-Maxence dans GDF.), dér. en -et d'un agn. baubel de même sens, redoublement de bel (beau).
STAT. — Fréq. abs. littér. :438. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 19, b) 563; XXe s. : a) 1 562, b) 604.
BBG. — LEW. 1960, p. 326. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925] p. 409, 410, 439.

bibelot [biblo] n. m.
ÉTYM. 1427, biblot; p.-ê. formation onomat. bib- (désignant de petits objets), et suff. dimin. -elot (→ Bimbelot); l'anc. franç. beubelet (1180) était un dimin. de l'anglo-normand baubel, redoublement de beau; Guiraud postule un comp. en bis-, bis-biller « tailler en biseau », de biller « fendre du bois ».
1 Petit objet décoratif. Babiole, bricole, souvenir. || Une étagère, une cheminée ornée, encombrée de bibelots. || Une boutique d'antiquaire pleine de bibelots. || Un bibelot sans valeur. Babiole, bagatelle, bimbelot, bricole, brimborion. || De très jolis bibelots. || Un bibelot coûteux, de prix, précieux, rare. Objet (d'art). || Bibelot de style, de goût chinois. Chinoiserie. || Choisir, offrir un bibelot. || Marchander un bibelot. || Collectionner des bibelots. Bibeloter.
1 (…) c'est comme chose d'art exotique, comme bibelot, que Chrysanthème la préfère à d'autres mignonnes boîtes, en laque ou en marqueterie.
Loti, Mme Chrysanthème, I, XXVIII, p. 131.
2 Venise n'est qu'un bibelot, un vieux bibelot d'art charmant, pauvre, ruiné, mais fier d'une belle fierté de gloire ancienne.
Maupassant, la Vie errante, p. 247.
Figuré :
3 Sur les crédences, au salon vide : nul ptyx,
Aboli bibelot d'inanité sonore (…)
Mallarmé, Sonnets, Pl., p. 68.
(En parlant d'une personne). || « Ce joli bibelot de fillette » (G. de Maupassant, Bel-Ami, 1885, in T. L. F.). Bijou.
2 (1874). Petit travail courant (faire-parts, cartes de visite, factures).Syn. : bilboquet, ouvrage de ville.
DÉR. Bibeloter, bibeloterie, bibeloteur, bibelotier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bibelot — Voz tomada del francés bibelot, ‘figura pequeña usada como adorno’. Su plural es bibelots (→ plural, 1h): «Han ido vendiendo todos los muebles, bibelots, cuadros y demás decorados» (Fuentes Cristóbal [Méx. 1987]). Como equivalentes españoles… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • bibelot — small curio, 1873, from Fr. bibelot knicknack, from O.Fr. beubelet trinket, jewel (12c.), from belbel plaything, a reduplication of bel pretty …   Etymology dictionary

  • bibelot — (Del fr. bibelot). m. Figura pequeña de adorno …   Diccionario de la lengua española

  • Bibelot — Bi be*lot , n. [F.] A small decorative object without practical utility. [1913 Webster] Her pictures, her furniture, and her bibelots. M. Crawford. [Webster 1913 Suppl.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bibelot — (franz., spr. bib lo), eigentlich ein Werkzeug oder ein Gerät ohne besondern Wert, im modernen Sprachgebrauch Bezeichnung für die von Sammlern zum Schmuck von Schränken und Etagèren gesuchten Gegenstände der Kleinkunst. Vgl. Bosc, Dictionnaire de …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • bibelot — /bi blo/ s.m., fr. [prob. voce onomatopeica]. (arred.) [piccolo oggetto fine, a uso decorativo] ▶◀ gingillo, ninnolo. ‖ soprammobile …   Enciclopedia Italiana

  • bibelot — |biblô| s. m. Ver bibelô. • Plural: bibelots.   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • bibelot — /fr. biˈblo/ s. m. inv. soprammobile (di poco pregio), ninnolo, carabattola, gingillo …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • bibelot — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u || a, Mc. bibelotocie, zwykle w lm {{/stl 8}}{{stl 7}} drobny przedmiot dekoracyjny, niemający zazwyczaj wartości użytkowej : {{/stl 7}}{{stl 10}}Niepraktyczne drobiazgi, prezenty w rodzaju pierników w… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • bibelot — (plural bibelots) sustantivo masculino 1. Pequeño objeto decorativo, generalmente de poco valor: Mi amiga tiene la estantería llena de bibelots de diferentes países …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.